Mes baumes à lèvres préférés

À l’instar de mes mains, mes lèvres me rappellent à l’ordre dès que je les oublie, ne serait-ce que l’espace d’une petite journée. Voici comment je parviens à les sauver jour après jour  d’une sécheresse quasiment désertique :

Tout d’abord, pour avoir des lèvres douces et hydratées toute la journée, le travail commence en amont, chaque soir, et passe par l’application en couche épaisse du baume Carmex. J’ai testé différents formats et odeurs depuis plusieurs années, le plus efficace reste pour moi le pot Classic Carmex. J’ai tenté le Carmex sous forme de stick parfumé à la « fraise » et le Carmex en pot à l’odeur de « cerise » et chaque fois, j’ai trouvé les produits moins performants. Je ne jure donc que par la formule classique dont on arrive finalement et tant bien que mal à supporter l’odeur au fur et à mesure que les années d’utilisation passent.

Le matin, mon tout premier geste beauté consiste à humidifier un gant de toilette avec de l’eau très chaude, presque brûlante et de procéder ensuite au gommage de mes lèvres, afin d’éliminer ce qu’il reste du baume et des peaux mortes. Je n’ai jamais testé de gommage chimiques pour les lèvres car je suis très satisfaite de cette astuce gratuite qui m’accompagne depuis déjà cinq ans.

Avant la mise en pratique quotidienne de cette petite astuce, mes lèvres étaient sans cesse gercées à toutes les périodes de l’année et je ne trouvais rien de mieux à faire que de les abîmer, ne supportant pas la gêne que ce problème engendrait.

Les points forts du Carmex ? C’est un produit très peu cher qui, même s’il est appliqué généreusement chaque jour, dure très longtemps.

Où peut-on le trouver ? Un peu partout depuis quelque temps, que ce soit sur Internet ou dans les parapharmacies/pharmacies.

Ses points faibles ? Premièrement, une composition vraiment peu ragoûtante (malheureusement, j’ai testé de nombreux baumes à lèvres « bio » avec des ingrédients de meilleure qualité mais ils n’ont jamais été assez efficaces pour régler durablement mon problème). Deuxièmement, son odeur étrange et surprenante, mélange bizarre de camphre et de menthol.

Enfin, au cours de la journée, si le besoin s’en fait ressentir et plutôt que d’appliquer du Carmex qui me laisserait une sensation d’épaisseur sur les lèvres, je choisis d’utiliser les baumes Yves Rocher, qu’ils soient colorés ou non. Leur parfum est cette fois-ci très agréable, et ne rendent pas la bouche sèche une fois qu’ils ont disparu. C’est cependant une option que j’utilise rarement, presque exclusivement en période hivernale.

Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter les gerçures ?

Publicités

2 Replies to “Mes baumes à lèvres préférés”

Pour laisser un petit mot avant de partir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s